Lutte contre la pauvreté en milieu rural

Objectif global 

Améliorer la qualité de vie de la population rurale

Objectifs spécifiques

  • Améliorer l’accès aux services sociaux de base Promouvoir l’approche genre
  • Promouvoir l’animation sociale, culturelle et sportive
  • Promouvoir les Activités Génératrices de Revenus
  •  Promouvoir le développement durable local
  •  Renforcer la gouvernance locale

Ciblage

Le ciblage des nouvelles communes rurales se fonde essentiellement sur le taux de pauvreté. C’est ainsi que le taux moyen national de la pauvreté en milieu rural de 14% a été choisi comme base de référence. De même, dans une logique de consolidation des acquis de la première phase, un accompagnement et un soutien financier différencié sera réalisé au profit des 403 communes rurales anciennement ciblées. Le programme cible 701 communes rurales, comprenant quatre catégories:

  • Les communes nouvellement ciblées dont le taux de pauvreté est supérieur ou égal à 14%
  • Les communes relevant de la première phase INDH dont le taux de pauvreté est supérieur ou égal à 20%
  • Les communes relevant de la première phase INDH dont le taux de pauvreté est entre 14% à 20% mais nécessitant un accompagnement afin de consolider les acquis de la première phase INDH
  • Les communes relevant de la première phase INDH dont le taux de pauvreté est inférieur à 14% mais nécessitant un accompagnement approprié​​

Projets et actions types​

Le programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural vise, notamment, les actions et projets se rapportant à/au :

  • Soutien à l'accès aux services sociaux, infrastructures et équipements sanitaires et éducatifs de base, culturel et sportif
  • Animation sociale, sportive et culturelle
  • Actions de formation et de communication
  • Activités Génératrices de Revenus et microprojets générateurs d’emplois et de revenus stables​

Critères d'éligibilité des projets​

Choisir les projets sur la base de diagnostics participatifs établis par les populations concernées, avec l’appui des équipes d’animation et le concours des services extérieurs. 
Choisir les projets visant la valorisation des potentialités locales et contribuant à absorber les déficits sociaux. 

Privilégier les projets s’inscrivant dans la durée en favorisant les facteurs de pérennité suivants :

  • Caractère intégré des projets
  •  Montage financier devant prendre en considération les frais de fonctionnement et d’entretien
  • Projets à fort impact (nombre de bénéficiaires directs et effet immédiat)
  • Effet de levier des partenaires
  • Forte appropriation des projets par la population
  • Respect et préservation de l’environnement
  • Qualité des travaux et des équipements
  • Conventionnement maitrisé précisant les modalités de suivi, de gestion et de maintenance des infrastructures et de l’offre de qualité des prestations de service. 

Lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain

Objectif global

  •  Lutter contre l’exclusion sociale
  • Améliorer les conditions et la qualité de vie de la population​

Objectifs spécifiques

  • Améliorer l’accès aux équipements urbains de base et aux services publics de proximité (éducation, santé)
  • Assurer l’insertion sociale des jeunes
  • Renforcer l’animation sociale, culturelle et sportive
  • Promouvoir le développement durable local
  • Promouvoir les Activités Génératrices de Revenus
  • Renforcer la participation de la femme et des jeunes
  • Renforcer la gouvernance locale​

Ciblage

Le programme cible 530 quartiers urbains, comprenant trois catégories et se caractérise par:

  • Extension du ciblage territorial aux agglomérations émergeantes, basé sur le seuil de 20.000 habitants par commune urbaine;
  • Renforcement du ciblage au profit des grandes agglomérations dépassant 100.000 habitants;
  • Accompagnement des Quartiers Urbains cibles de la première phase.

Critères du ciblage des quartiers urbains Le choix des cibles à réaliser par le CPDH, appuyé par le HCP ou des  Bureaux d’études professionnels, fera l’objet de concertation élargie.  Les critères ci après doivent être pris en considération :

  • Taux de chômage ;
  • Proportion de la population pauvre ;
  • Taille de la population bénéficiaire;
  • Complémentarité par rapport aux programmes de développement local en cours ou envisagés (effet levier);
  • Implication budgétaire des partenaires,
  • Niveau de qualification des jeunes et taux d’abandon scolaire;…;
  • Taux d’exclusion des femmes et des jeunes ;
  • Opportunités de formation et d’insertion : centres, associations spécialisées, filières

Projets et actions types​

Le programme de lutte contre l'exclusion sociale en milieu urbain vise, notamment, les actions et projets se rapportant à/au :

  • Soutien à l'accès aux services sociaux, infrastructures et équipements, sanitaires, éducatifs de base, culturels et sportifs
  • Animation sociale, culturelle et sportive
  • Actions de formation et de communication
  • Activités Génératrices de Revenus et microprojets générateurs d’emplois et de revenus stables​

Critères d'éligibilité des projets​

– Choisir les projets sur la base de diagnostics participatifs établis par les populations concernées, avec l’appui des équipes d’animation et de concert avec les services extérieurs.

– Choisir les projets visant la valorisation des potentialités locales et contribuant à absorber les déficits sociaux.

– Privilégier les projets s’inscrivant dans la durée en favorisant les facteurs de pérennité suivants :

  • Caractère intégré des projets
  • Montage financier devant prendre en considération les frais de fonctionnement et d’entretien
  • Projets à fort impact (nombre de bénéficiaires directs et effet immédiat)
  • Effet de levier des partenaires
  • Forte appropriation des projets par la population
  • Respect et préservation de l’environnement
  • Qualité des prestations, des travaux et des équipements
  • Conventionnement maitrisé précisant les modalités de suivi, de  gestion et de maintenance des infrastructures et l’offre de qualité des prestations de service

Lutte contre la précarité

Objectif global

  •  Améliorer la qualité de vie des personnes précaires et soutenir les populations en situation difficile​

Objectifs spécifiques

  • Améliorer la prise en charge et favoriser la réinsertion familiale et sociale des populations cibles
  • Améliorer la qualité des prestations offertes actuellement par les associations et institutions publiques pour   atteindre les standards de qualité
  • Créer les capacités supplémentaires d’accueil là où cela s’avère nécessaire
  • Appuyer les acteurs et les associations intervenant dans le domaine des services aux personnes vulnérables
  • Assurer une prévention efficace en identifiant et en menant toute action apte à juguler le phénomène de précarité​

Ciblage

Le programme cible 10 catégories de personnes en situation de précarité :

  •   Femmes en situation de grande précarité
  •   Jeunes sans abri et enfants de rue
  •   Ex-détenus sans ressources
  •   Enfants abandonnés
  •   Personnes âgées démunies
  •   Malades mentaux sans abri
  •   Mendiants et vagabonds
  •   Malades sidéens sans ressources
  •   Toxicomanes sans ressources
  •   Personnes handicapées sans ressources

Projets et actions types

– Appui à la réinsertion familiale et sociale

– Accompagnement à l'insertion socio-économique :

  •  Formation et apprentissage aux métiers de base
  •   Aide à l'insertion professionnelle

– Accueil et prestations spécifiques aux différentes catégories dans les centres d'accueil adéquats :

  •  Hébergement de durée variable
  •  Protocole de Prise en charge
  •  Ecoute et soutien moral, orientation et information

– Renforcement des capacités des associations pour la gestion des centres

– Appui au fonctionnement des centres d’accueil

Critères d'éligibilité des projets

Sont éligibles au financement INDH les projets qui visent :

  •   La mise à niveau des centres d’accueil
  •   La création (en cas de besoin) des centres d’accueil spécialisés par catégorie cible
  •   L’insertion familiale, économique et socioprofessionnelle
  •   L’appui aux associations œuvrant dans la lutte contre la précarité
  •   L’accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité

Transversal

AXE 1: Accompagnement

Objectifs globaux 

  •  Soutenir des actions à fort impact sur le développement humain au niveau de l'ensemble des communes rurales et urbaines non cibles
  • Permettre à l’ensemble des provinces et préfectures, à travers la procédure d’appels à projets, de s’inscrire dans la dynamique de l’INDH​​

Objectifs spécifiques 

  • Renforcer l’ingénierie sociale en matière de formation et renforcement des capacités
  • Soutenir des actions à fort impact sur la population bénéficiaire
  • Soutenir des actions de communication au profit des populations cibles
  • Soutenir des actions d’animation sociale, culturelle et sportive
  •  Soutenir des actions de capitalisation et d’échange d’expériences​

Projets et actions types​

  • Soutien à l’accès aux infrastructures, aux services de base et équipements
  • Soutien aux actions de formation et renforcement des capacités des acteurs locaux
  • Soutien aux actions de communication au profit des acteurs locaux
  • Accompagnement des porteurs de projets en termes d’études, de conseil, d’orientation et d’encadrement
  • Production d’outils pédagogiques et d’instruments liés à l’ingénierie sociale

Critères d'éligibilité des projets

AXE 2: Activités Génératrices de Revenus

Objectifs globaux 

  • Favoriser l’insertion des populations pauvres et vulnérables dans le tissu économique et social du pays abstraction faite du ciblage territorial
  • Contribuer à la promotion des produits de terroir  ​

Objectifs spécifiques 

  • Impulser la création de microprojets générateurs d’emplois et de revenus stables
  • Valoriser les ressources spécifiques aux territoires
  • Promouvoir l’esprit de l’entreprenariat collectif et de créativité
  • Favoriser la spécialisation dans les projets AGR
  • Promouvoir l’approche filière dans la création des AGR  ​

Ciblage

Le programme cible particulièrement, au sein des couches sociales les plus défavorisées, les porteurs de projets groupés dans des instances éligibles notamment :

  • les jeunes en chômage, en situation précaire
  • les femmes en situation de précarité et de marginalisation
  • les personnes handicapées
  • les personnes âgées actives
  • les personnes exerçant des métiers de l’artisanat notamment ceux rares ou en voie de disparition
  • Les personnes détentrices de bonnes initiatives en matière de développement des produits de terroir
  • Les personnes nécessiteuses porteuses de projets susceptibles d’encourager la création de filières

NB: Favoriser les porteurs de projets organisés en coopérative et/ou en GIE et encourager la transformation des associations exerçant une AGR en coopératives et/ou GIE.

Projets et actions types

  • Soutien à la création des activités permettant l’augmentation des revenus des petits exploitants, le renforcement de la sécurité alimentaire grâce à l’accroissement de la production vivrière et au développement des techniques de transformation et de stockage
  • Soutien à la création des activités de commercialisation pour l’amélioration des conditions de vie des populations bénéficiaires
  • Soutien aux activités de protection de l’environnement​​

Objectifs

  • Subvenir aux besoins des populations de certaines zones montagneuses ou enclavées
  • Réduire les disparités en matière d’accès aux infrastructures de base, équipements et services de proximité
  • Renforcer la convergence des actions sectorielles, en concertation avec les acteurs de développement local et en coordination avec les CPDH, présidés par les Walis et Gouverneurs​

Critères d'éligibilité des projets​

Sont éligibles au financement du programme activités génératrices de revenus notamment:

  • Les actions visant l’insertion socio-économique des jeunes et des autres catégories cibles de l’INDH
  • Les actions permettant le développement des secteurs de l’agriculture et l’élevage, de l’artisanat, du tourisme et de la pêche maritime
  • Les filières de services portées par les jeunes telles que la plomberie, la mécanique, l’électricité et autres
  • Les actions de commerce et d’industrie telles que la restauration, la transformation des légumes et fruits, ébénisterie et autres
  • Les actions visant le développement des nouvelles technologies de l’information telles que les cybers café et autres

Mise à niveau territoriale

Objectifs

  • Subvenir aux besoins des populations de certaines zones montagneuses ou enclavées
  •  Réduire les disparités en matière d’accès aux infrastructures de base, équipements et services de proximité
  •  Renforcer la convergence des actions sectorielles, en concertation avec les acteurs de développement local et en coordination avec les CPDH, présidés par les Walis et Gouverneurs​

Ciblage

Le programme cible compte 1 million de bénéficiaires vivant dans 3.300 douars relevant de 503 communes rurales sises dans 22 provinces montagneuses ou enclavées Ciblage du Programme de Mise à Niveau Territoriale​

Cinq Axes d'intervention​

  1. Appui à la santé
  2. Electrification rurale
  3. Eau potable
  4. Routes et pistes rurales
  5. Appui à l'éducation